LES ROUTES DES VINS 

Il existe 17 routes des vins en Afrique du Sud. De tailles différentes, elles présentent toutes des caractéristiques uniques qui les distinguent les unes des autres. Ci-dessous une petite description de quelques-unes ; certaines sont des incontournables, comme Stellenbosch, Constantia ou Paarl, d’autres, moins connues, ne sont cependant pas en reste ! C’est le cas par exemple du Swartland ou de Robertson.

Constantia

Niché entre la Montagne de la Table et False Bay, à 15 km du centre ville du Cap, Constantia est le vignoble historique de l’Afrique du Sud, là où Simon Van der Stel y planta au XVIIe siècle les premiers ceps. L’architecture typiquement hollandaise appellée Cape Dutch y est très bien conservée et même revendiquée Les vins de Constantia sont traditionnellement des vins moelleux, à l’image du premier Vin de Constance. Ce sont dans les wineries Groot Constantia, Klein Constantia et Buitenverwachting que vous pourrez le trouver. Au total, 8 domaines exploitent cet écosystème viticole remarquable. Constantia est réputé pour ses Chardonnay, Sauvignon Blanc et Cabernet Sauvignon. Ils sont parmi les meilleurs du pays. C’est une escale idéale et une réelle immersion au cœur de l’histoire de l’Afrique du Sud. Sur la route du Cap de Bonne Espérance, c’est également l’occasion d’aller rencontrer les pingouins de Simon’s Town et de profiter des couchers de soleil à Hout Bay.

Franschhoek

Appartenant au district de Paarl, Franschhoek, « le coin des français » est un petit vignoble encerclé de montagnes. Oui, c’est bien là que les Huguenots se sont installés à la fin des années 1680. Franschhoek est un village touristique qu’il fait bon de visiter. Aujourd’hui, c’est plus de 50 wineries à l’accent français qui vous accueillent : Allée Bleue, La Motte, La Petit Vigne, la Bourgogne, et bien plus encore ! Chaque année depuis 1994, toute la ville s’orne de bérets bleus, blancs et rouges le 14 juillet pour célébrer la prise de la Bastille, c’est le Bastille Festival. Et l’héritage français ne serait pas complet sans évoquer la nourriture …Franschhoek est souvent considérée comme la capitale gastronomique de l’Afrique du Sud. C’est là que vous trouverez très certainement les plus grands restaurants, et où vous aurez l’occasion de goûter aux meilleurs accords mets et vins. Deux circuits au cœur des vignes à bord d’un wagon de train est ouvert au public. Il vous permettra de vous arrêtez comme bon vous semble dans les wineries les plus renommées de Franschhoek. Une façon originale et pittoresque de profiter au mieux de cette vallée !

Paarl

Visiter Paarl c’est s’immerger au cœur de la culture afrikaner. Situé à 60km du Cap, son vignoble est avec Stellenbosch un des plus grands de l’Afrique du Sud, représentant 16,1% de la totalité du vignoble sud-africain. Il s’agit d’un territoire montagneux qui, grâce à ses variations d’altitude, d’exposition au soleil et la diversité des sols, permet de produire une gamme de vin variée et pour tous les goûts. Assez éloigné de la côté et donc des brises marines, les vins de Paarl sont souvent plus puissants et vigoureux. Les rouges, principalement en Syrah, Mourvèdre et Cabernet Sauvignon sont robustes et intenses, les blancs fruités. C’est d’ailleurs à Paarl que la coopérative historique KWV a établi son quartier d’affaires. Elle est devenue, depuis la fin de l’Apartheid, une coopérative ordinaire mais très importante en termes de production.

Robertson

C’est en s’éloignant du Cap et des sentiers battus que l’on découvre avec émerveillement Robertson, la vallée des roses et du vin. Protégée par des chaînes de montagnes au nord comme au sud (Langeberg et Riviersonderend), la vallée de Robertson est un véritable havre de paix chargé d’authenticité. Robertson est une région où les blancs dominent. Le cépage phare est le Chardonnay, notamment grâce à un sol calcaire qui lui est favorable. Le Sauvignon Blanc, le Colombard, le Syrah et Cabernet Sauvignon pour les rouges y sont aussi épanouis. Troisième vignoble sud-africain après Stellenbosch et Paarl, la route des vins de Robertson est notamment reconnue pour son dynamisme et son festival emblématique : Wacky Wine Weekend. Pendant 4 jours, tous les premiers weekends de juin, la vallée toute entière fête la fin des vendanges de façon originale et «wacky », qui signifie « fou ». Si le cœur vous en dit, vous pourrez même vous jeter dans une piscine …. de cabernet sauvignon ! Robertson marque également le point de départ idéal pour un road trip au cœur de l’Afrique du Sud via la Route 62 : une route des plus grandes routes des vins qui vous fera traverser le désert du Karoo, partir à la découverte des fermes d’autruches pour arriver dans le magnifique cadre qu’offre la route des jardins.

Stellenbosch

Stellenbosch, la plus grande route des vins, et sûrement la plus connue d’Afrique du Sud. C’est la vitrine internationale, la capitale du vin du pays, et la porte d’accès au monde viticole sud-africain. Cette ville a été créée en 1679 par Simon Van der Stel, et c’est en son honneur qu’elle a été baptisée ainsi. Quant à la route des vins, elle date de 1971 et constitue ainsi la plus ancienne route des vins d’Afrique du Sud. Elle compte aujourd’hui environ 200 producteurs. Elle est d’ailleurs tellement dense qu’elle est désormais divisée en 5 sub routes, ou itinéraires. La ville de Stellenbosch est très charmante, et très vivante. C’est une des plus grandes villes universitaires du pays, là où le Pinotage a été mis au point, et c’est toujours là qu’on y apprend la viticulture et l’œnologie. Les gammes de vins sont très diverses et très riches, des plus grands noms aux petits domaines indépendants, en passant par quelques producteurs bio, c’est l’occasion d’être le témoin de l’influence du terroir au sein d’une même aire de production. Le cépage route Cabernet Sauvignon domine aussi bien la production que dans la qualité des vins. Pour les blancs, ce sont le Chenin Blanc et le Sauvignon Blanc qui sont les plus réputés.

 

 

 

 

Le Swartland

Le Swartland est situé au nord du Cap, à environ 60 km. Plutôt en retrait jusqu’à aujourd’hui, ce petit district secoue le monde viticole sud-africain depuis qu’il a amorcé sa « révolution ». Il s’agit d’un festival unique lancé par le mouvement de vignerons indépendants du Swarltland qui revendiquent leur région, leur terroir, et leur savoir-faire pour produire des vins naturels (c’est-à-dire sans ajout de levure ou d’acidité par exemple). Grâce à ce marketing offensif et efficace autour d’un nom très symbolique, ce vignoble gagne peu à peu en notoriété.

Une des marque de fabrique du Swartland est également les bush vines. Il s’agit d’un mode de conduite, ou une façon de cultiver les vignes à la mode sud-africaine. Une fois plantés, les ceps poussent de façon libre, c’est-à-dire sans palissage ou structure qui accompagne la plante, donc de façon un peu sauvage. Par conséquent, les rendements sont moins importants et les raisins chargés en saveur, car les pieds de vignes doivent puiser très profond dans le sol pour obtenir leur quantité de nutriments. Il faut reconnaître l’audace dont font preuve les vignerons de cette région qui privilégient la qualité de leur production, véritable reflet du terroir, plus que la quantité.

Overberg & Walber Bay

Les districts viticoles de l’Overberg et de Walker Bay sont au sud de Stellenbosch entre Le Cap et Cap Agulhas, la pointe du continent africain. Sur la côte de False Bay, ce sont de petits vignobles qui profitent de la brise marine de l’océan Indien qui apporte un grande minéralité aux vins blancs. Aussi bien pour les routes scéniques que pour la finesse des vins, ils valent le détour ! La vallée d’Elgin est un petit havre de paix où les vignes et les vergers de pomme cohabitent. Walker Bay est en fait la route des vins d’Hermanus, ville connue pour l’observation des baleines, et compte une quinzaine de producteurs. Parcourir ces routes des vins est l’occasion de visiter des domaines à taille humaine et authentiques, bien moins fréquentés que ceux de Stellenbosch, Franschhoek ou Paarl